10 actions spécifiques qui pourraient vous valoir d’être banni ou bloqué de Google

Rate this post

Quelle est la raison la plus fréquente pour laquelle une pénalisation est mise en place par Google ? Que devez-vous éviter de faire lorsque vous vous lancez dans le référencement ? Vérifiez !

Chaque propriétaire de site internet qui gère une entreprise en ligne souhaite être reconnu. Un site web bien placé y contribue. Cependant, il arrive parfois que l’on découvre que le site n’apparaît en aucune façon dans le TOP10… ou, plus troublant encore, que le site ne figure même pas dans les résultats de recherche ! Qu’est-ce que cela indique ? Très probablement que Google lui a infligé une pénalité, soit un filtre, soit une interdiction. Vous avez peur ? Ne vous inquiétez pas. Dans cet article, nous allons vous montrer comment vous pourriez être pénalisé.

Black SEO sur le site web : que pouvez-vous faire pour l’éviter ?

La première catégorie d’infractions aux guidelines de Google concerne les activités qui se déroulent directement sur la page Web. Les actions irréfléchies, les raccourcis ou les tentatives de positionner le site web “par la force” peuvent conduire à l’application d’un filtre de Google. Dans le cas le plus extrême (pratiques mensongères, intentionnelles) le site web peut être complètement banni, et, par conséquent, être retiré des résultats de recherche. Quelles sont donc les meilleures pratiques à éviter afin de garantir le bon fonctionnement du référencement de votre site ?

1. Contenu de mauvaise qualité

L’un des principaux éléments qui déterminent le classement dans les SERPs (résultats organiques d’une recherche) peut être déterminé par la qualité du contenu. C’est pourquoi il faut essayer de rédiger un texte de qualité tout en rendant facile la lecture. Les moteurs de recherche n’aiment pas :

  • Les textes qui ne sont pas lisibles qui ne sont pas lisibles sans titres, divisions de paragraphes ou listes à puces et en gras.
  • Les passages qui sont orthographiquement et stylistiquement incorrects.
  • Le contenu qui ne répond pas aux exigences des utilisateurs (et qui est, par exemple, conçu pour créer un faux effet de saturation avec des mots clés).
  • Des images insuffisamment expliquées, qui rendent le texte plus attrayant et le message plus facilement accessible.

Vous êtes trop occupé pour rédiger un contenu de qualité ? Au lieu de vous mettre en danger en vous soumettant à un filtre de Google, la meilleure option est de confier la création du contenu à des rédacteurs compétents. Le positionnement des sites Web peut également être confié à des experts SEO. Grâce à leur expertise, le site est assuré d’avoir plus de chances d’être bien classé dans les moteurs de recherche.

2. Textes copiés d’autres sites Web ou générés automatiquement

Il est connu depuis longtemps que le contenu dupliqué n’est pas une bonne idée pour les robots qui le recherchent. Cela vaut aussi bien pour les fragments copiés du site (comme les descriptions de produits) que pour les textes repris d’autres sites Web. Il est important de se rappeler que le téléchargement de contenus déjà réalisés, par exemple ceux des concurrents, n’est pas une façon éthique de promouvoir un site web en ligne. Il s’agit généralement d’une violation grave des droits d’auteur. C’est la raison pour laquelle Google peut imposer une pénalité pour ces pratiques.

Semblable au contenu qui est généré par des processus automatisés. La plupart du temps, il s’agit de conglomérats de textes ou d’informations qui ne sont pas logiques. Il y a un manque de précision ou des incohérences concernant la logique des messages, ou tout le contenu est inconfortable pour les yeux de l’humain. La plus grande erreur est de créer de tels textes et de les publier ensuite sur Internet sans vérifier s’ils sont utiles.

3. Liens ou contenus cachés

Il est interdit de créer des liens cachés dans le code, que l’utilisateur ne peut pas voir. En outre, il est interdit de copier et de coller des fragments de texte inaccessibles à l’utilisateur. De nombreuses personnes essaient d’écrire du texte sur la page en utilisant la couleur d’arrière-plan, ou d’écrire avec une taille de police de zéro. Cette technique a généralement pour but d’entasser des mots-clés supplémentaires sur la page. Tout ceci est détecté par les robots qui scannent les pages.

4. La quantité excessive de mots-clés sur le site

Sous la forme d’un article de blog, ou de la description d’un produit. De plus, comme nous l’avons mentionné, c’est dans le contenu qui est caché à l’œil nu. Le bourrage de mots-clés n’est pas une idée idéale. Sans compter que les pieds de page ne sont pas non plus le meilleur endroit pour le faire. Les mots-clés doivent être logiques et utilisés naturellement dans le texte. Ce n’est pas une bonne idée d’en surcharger les textes car cela les fait paraître peu naturels, ce qui se traduit par un contenu de moindre qualité. Il vaut la peine de supprimer les phrases qui ne sont pas naturelles et qui n’ont pas de rapport avec le contenu.

5. Lien non naturel dans le contenu

Les moteurs de recherche de Google sont à l’écoute de tout lien particulier. Il y a trop de liens, des échanges de liens, trop de contenu payant… Chacun d’entre eux peut être suspect. Nous déconseillons les liens, surtout ceux qui visent à manipuler avec intention en “trichant” un algorithme.

Si vous publiez un article sponsorisé sur le site web, il convient de prêter attention à deux aspects. Un lien qui est payant (collaboration) doit être identifié par “nofollow”. Des désignations similaires peuvent être utiles lorsque la réputation du site vers lequel vous établissez un lien est mauvaise. Il est compréhensible que vous ne souhaitiez pas lui donner du pouvoir à ce moment-là.

6. Les redirections vers d’autres pages sans rapport avec le sujet

Les moteurs de recherche peuvent également se méfier des sites qui n’ont aucun rapport avec le contenu de la page web. En particulier lorsqu’ils renvoient à des sites :

  • Surchargés de publicités.
  • Risqués (installation de logiciels malveillants sur les ordinateurs des utilisateurs).
  • Des sites de phishing.

Ces types de pratiques ont pour but de tromper les utilisateurs et de les manipuler pour obtenir de l’argent ou d’autres avantages. C’est pourquoi elles sont traitées sévèrement par Google.

Quels autres facteurs peuvent influencer la perte du classement de votre site ?

Les actions du propriétaire du site ne sont pas les seules à pouvoir entraîner une pénalité. Il existe d’autres aspects externes que vous devez prendre en compte. Qu’est-ce qui pourrait encore entraîner une amende pour un référencement mal mis en œuvre ?

7. Commentaires spam sur les articles

Si vous avez un blog d’entreprise, il est probable que vous ayez une section de commentaires pour les lecteurs. Il peut s’agir de commentaires intégrés à votre thème (très populaire sur WordPress) ou de commentaires publiés par l’installation d’un plugin approprié (tel que le célèbre Disqus). Le problème se pose lorsque les commentaires ne sont que du spam. Il arrive que les commentateurs publient des commentaires pour promouvoir des liens vers leurs sites web. Ils encouragent les utilisateurs à se rendre, par exemple, sur des sites de rencontres étrangers ou des sites de jeux qui ne sont pas dignes de confiance, entre autres.

Pour éviter de spammer vos commentaires, il est recommandé d’utiliser la modération des commentaires. WordPress vous permet d’approuver manuellement les articles. Il est alors possible de filtrer les messages qui ne contribuent pas à une discussion sérieuse. S’ils devaient être publiés automatiquement et publiés, ils pourraient, en fait, nuire à l’image du site et dissuader les utilisateurs de participer aux discussions dans les articles de blog. À partir de là, le filtrage est loin d’être terminé. ….

8. Un hébergement mal choisi

La promesse d’un hébergement gratuit est tentante. Mais, si vous décidez d’établir votre site web sur un tel serveur, vous devez être prudent. En effet, il risque d’être submergé par l’inondation de votre site de publicités. Quelque chose pour rien… C’est pourquoi il est important d’acheter un hébergement auprès d’entreprises réputées et établies. Après avoir signé un contrat, vous acceptez d’être lié par des règles clairement énoncées sur la façon dont vous pouvez utiliser les serveurs. Si vous n’adhérez pas à ces directives, la société d’hébergement peut vous imposer des pénalités. Ce n’est pas une tâche facile pour tous les utilisateurs. C’est la raison pour laquelle nous fournissons une aide pour choisir le bon hébergement.

Il arrive que plus de 80 % de l’espace d’hébergement soit utilisé par des sites de phishing, des sites de piratage et des pirates informatiques. Si cela se produit, Google peut bloquer complètement tout hébergement sur ce serveur. Ainsi, lorsque vous y exécutez votre site Web, celui-ci sera également bloqué. C’est le cas même si le site ne viole en aucune façon les directives du moteur de recherche.

9. Site piraté

Il n’est pas rare que l’interdiction d’un site web soit le résultat d’une modification préalable effectuée par des pirates informatiques. Parfois, le site est infecté, ou des documents nuisibles sont téléchargés et le propriétaire n’est pas conscient du problème. Le plus souvent, l’attaque d’un pirate se produit lorsqu’un site Web à certaines failles de sécurité. Google le bloque alors dans les résultats organiques afin de protéger l’ordinateur et ses utilisateurs contre la menace de téléchargement de virus.

Que pouvez-vous faire pour éviter cette situation ? La meilleure méthode consiste à vérifier en permanence l’état actuel du site Web et à s’assurer qu’il est fréquemment mis à jour :

  • La version du CMS,
  • Le thème utilisé,
  • Les plug-ins,
  • Un certificat SSL ainsi qu’un mot de passe de connexion sécurisé pour l’administrateur du site sont également essentiels.

10. Des liens suspects qui vous amènent vers votre site web

En raison d’un mauvais off site, le site pourrait être pénalisé. Cela peut se produire lorsque quelqu’un essaie d’augmenter rapidement les positions avec des fermes de liens de faible qualité. Sachez que ces sites, qui sont souvent situés dans des pays asiatiques, pourraient nuire à votre site.

Comment éviter facilement les pénalisations ?

Pour éviter ces situations, vous devriez confier le travail de votre site Web à une agence SEO professionnelle. Il ne vaut pas la peine de gaspiller de l’argent dans la protection de votre site Web, car à terme, le coût pourrait être plus élevé, et les pertes plus dévastatrices.

Leave a Comment

Your email address will not be published.